Quel est le délai pour poser un implant dentaire ?

Les nouvelles avancées en implantologie dentaire permettent de mettre en place une prothèse sur un implant directement après l’intervention chirurgicale. Il s’agit alors d’un implant dentaire immédiat, par opposition au traditionnel implant différé qui respecte un délai d’ostéointégration. Temps d’intervention, esthétique, confort masticatoire : découvrez les grandes différences entre la mise en charge immédiate et différée.

Mise en charge immédiate : un temps d’intervention réduit

Mise en charge immédiate : un temps d’intervention réduit

Habituellement, lors de la pose d’un implant dentaire, la première opération permet uniquement de poser la vis à l’intérieur de la gencive. Le patient doit observer un délai de cicatrisation de 3 à 6 mois avant que le praticien dentaire puisse installer la prothèse remplaçant l’ancienne dent manquante.

La mise en charge immédiate permet de réduire le temps d’intervention et d’éviter une période supplémentaire d’édentement. Le jour de la première intervention chirurgicale, la première partie de l’implant dentaire est vissée dans l’os de la gencive. Une fois installée, le praticien pose une prothèse dentaire provisoire sur le dispositif. Quelques mois plus tard, une fois la cicatrisation terminée, la dent artificielle définitive sera placée.

Les avantages de l’implant dentaire immédiat pour le patient

Cette nouvelle technique d’implantologie dentaire permet de remplacer sans délai la dent manquante. Grâce à la dent provisoire, aucune étape supplémentaire n’est requise entre la pose de l’implant et de la prothèse.

Un confort de mastication retrouvé directement après l’intervention

L’édentement a un impact sur le confort masticatoire. Plus le nombre de dents perdues est conséquent, plus il sera difficile pour la personne de mâcher correctement et facilement ses aliments. La mise en charge immédiate permet de poser directement une prothèse dentaire provisoire après l’intervention, ce qui rétablit le confort masticatoire initial.

Cette dimension peut paraître anodine, mais l’absence d’une dent rend parfois la mastication ingérable ou extrêmement compliquée. Cet avantage de l’implant dentaire immédiat est donc non négligeable et permet d’améliorer significativement la qualité de vie du patient.

Une esthétique du sourire préservée

L’idée de sourire, si l’absence d’une dent est visible, n’est agréable pour personne. Cette réalité a un impact direct sur la vie sociale au quotidien. Dans les cas les plus extrêmes, il arrive que la personne souffrante se prive complètement de sorties et d’interactions sociales. De plus, l’édentement renvoie à une santé douteuse, voire parfois à un manque d’hygiène dentaire supposé. Cela a un impact dans toutes les sphères de la vie du patient : professionnel, intime, scolaire, etc.

La pose de la prothèse dentaire provisoire permet de retrouver l’esthétique de son sourire directement après l’opération. Cela favorise et améliore les interactions sociales, ainsi que l’intégration sociale et professionnelle de la personne.

Les avantages de l’implant dentaire immédiat pour le patient

Mise en charge différée : un délai d’ostéointégration respecté

L’ostéointégration est une étape essentielle lors de la pose d’un implant dentaire. Il correspond à la fusion entre le dispositif et la structure osseuse de la mâchoire. Lorsque celui-ci est réussi, il assure la durabilité de la racine dentaire artificielle. Généralement, ce processus prend plusieurs mois. Cela explique le temps d’attente entre la première intervention et la pose de la prothèse dans la méthode d’implantologie traditionnelle.

Cependant, la mise en charge immédiate prend également en compte l’ostéointégration. Avant de décider de la marche à suivre, le chirurgien-dentiste effectue un bilan de santé dentaire complet. Celui-ci a pour but de valider la possibilité de recourir à l’implant dentaire immédiat. Il n’y a donc pas de risque que le processus d’intégration à l’os mandibulaire ne soit pas respecté.

Mise en charge différée : un protocole plus adapté à certaines situations

Certaines situations ne permettent pas la mise en charge immédiate. Pour supporter la pose de la prothèse dentaire provisoire directement après l’implantation, le volume osseux du patient doit être suffisant. Autrement, l’os de la mandibule risquerait de ne pas apporter la stabilité nécessaire au dispositif d’implantation immédiate.

Le protocole traditionnel est également recommandé lorsque la dent à remplacer est très infectée. Cela permet de traiter l’infection et d’éviter les risques de rejet de l’implant dentaire par la gencive souffrante. Dans ce cas de figure, le praticien dentaire recommandera généralement une mise en charge différée.

La mise en charge immédiate peut donc être une excellente alternative à la méthode traditionnelle. Elle permet de retrouver du confort rapidement lors de la mastication et améliore la vie sociale en général. Il est cependant nécessaire de demander l’avis d’un professionnel de la dentisterie avant de recourir à ce type d’opérations. Pour favoriser les chances de réussite de l’implantation, il est important de faire appel à un chirurgien-dentiste expérimenté dans la mise en charge immédiate de l’implant. Prenez rendez-vous avec l’un des experts du cabinet Dr George et Associés afin de réaliser un bilan complet et déterminer si cette solution d’implantation vous convient.

Mise en charge différée : un protocole plus adapté à certaines situations